La méthodologie HighScope

 Ancrée sur des perspectives piagétiennes, ce modèle considère l’enfant en tant qu’auteur actif de son apprentissage, motivé par la volonté et la nécessité d’apprendre. Dans ce modèle, les adultes et les enfants partagent le « contrôle », puisque l’adulte n’imposera jamais son savoir ou ses connaissances à l’enfant, mais au contraire il va guider l’enfant dans son chemin de la découverte et de la construction de son savoir.

Cette approche repose sur le processus « planifier – réaliser - revoir ». L’enfant choisit une activité parmi une certaine variété d’activités proposées et il va ensuite planifier et organiser tout ce dont il a besoin pour réaliser l’activité. Après avoir réalisé ce dont il s’est proposé, les enfants se retrouvent en assemblée et partagent avec les autres ce qu’ils ont fait, leur permettant de réaliser une autoévaluation de leur travail. Cette méthodologie affirme que l’enfant apprend mieux et plus efficacement lorsqu’il planifie et organise au préalable ses actions et qu’il finit le cycle par une phase de réflexion.

L’envie innée d’apprendre, amène l’enfant à s’impliquer dans des expériences clés, créant des interactions créatives avec des personnes, des matériaux ou des idées, ce qui favorise son développement physique, affectif, intellectuel, et social.

L’apprentissage actif ne se concrétise que lorsqu’il existe des interactions positives entre les adultes et les enfants, ce qui en fait une méthodologie extrêmement optimiste. L’adulte focalisera toujours son attention sur les efforts faits par l’enfant, l’encourageant de façon optimiste, aidant ainsi l’enfant à construire une image et estime de soi positive.

Chaque enfant aura un éducateur de référence qui l’observera pour le connaître en profondeur. Cet éducateur de référence disposera de plusieurs documents pour évaluer, en l’observant, l’enfant référé (comme par exemple les fiches d’évaluation, les registres d’observation ou encore les programmes de développement individuel). Cela permettra à l’éducateur de délimiter des stratégies d’action spécifiques ajustées à chaque enfant. Cette évaluation sera évidemment partagée avec les parents.

Pour renforcer les liens avec les parents et les impliquer dans la vie quotidienne de la crèche nous avons recours au livre de suivi de l’enfant. Dans ce livre, nous partageons un grand nombre d’informations quotidiennes avec les parents comme le bien-être général de l’enfant ou encore son bien-être physique.